La Reflexologie Plantaire? C'est quoi?

« En massant les pieds,

on carresse l’âme »

La Réflexologie Plantaire est une technique ancestrale, qui vise à stimuler des zones appelées « points réflexe », situées sous et sur le pied, par des pressions digitales.

 

La réflexologie plantaire part du postulat que tout le corps humain se « reflète » dans le pied. 

Il existe une correspondance entre la place des organes dans le corps, et celle de la zone réflexe sous le pied. 

GC-dessin-corps-pieds-reflexologie-plantaire-600x804

 

 

Par exemple, les organes situés sur la gauche du corps, trouveront leur zone réflexe sous le pied gauche.

Ce sont les réseaux nerveux, associés aux circuits neuro-réflexes, qui relient les zones réflexes aux organes correspondants. 

Le fait de stimuler ces zones va optimiser la transmission du flux le long des voies nerveuses, jusqu’au thalamus, et au cortex, puis, vers les organes et les glandes associés.

L’excitation de ces circuits via les zones réflexes « relance » les fonctions organiques et permet au corps de récupérer ses capacités de régulation et d’auto guérison, en agissant à la fois en douceur, et en profondeur.

Une séance de Réflexologie apporte détente et bien être, mais permet aussi de soutenir le corps dans ses fonctions d’élimination.

Petite Histoire de la Réflexologie…

La réflexologie existe depuis plus de 5000 ans 

On en trouve trace dans la médecine traditionnelle de la Chine Ancienne, où l’étymologie du mot « pied » signifie d’ailleurs « partie du corps qui sauvegarde la santé », mais aussi en Inde, au Tibet, et en Egypte.

En Egypte, dans la tombe du médecin Ankhmahor, une fresque datant de 2300 avant notre ère représentait déjà des personnages manipulant des pieds et des mains.

Repésentation des bas-reliefs retrouvés dans la tombe du médecin Ankhmahor (Saqqarah, Egypte)

C’est au Dr William FITZGERALD que l’on doit l’introduction de la Réflexologie en Occident et le concept de « théorie des zones » au tout début du XXème siècle. 

Ses travaux seront poursuivis par le Dr Joe SHELBY RILEY, qui sera le premier à dresser des diagrammes détaillant la localisation des zones réflexes palmaires et plantaires.

Mais la Réflexologie Moderne doit beaucoup à Eunice  D. INGHAM.

Infirmière et Physiothérapeute, assistante de FITZGERALD, et élève de RILEY, elle poursuit ses propres recherches et expérimentations à partir de 1930. Elle améliore et vulgarise les théories de FITZGERALD, et elle établit une cartographie détaillée des zones réflexes, encore utilisée aujourd’hui. 

En 1938, elle publie le premier traité de Réflexologie Plantaire,

« Stories the feet can tell » (« Les histoires que les pieds peuvent raconter »),  

Que dit la science ?!

De nombreuses études et expérimentations ont permis d’observer les effets bénéfiques des techniques de réflexologies, en particulier sur la douleur, le stress, et l’anxiété.

En 2008, une étude japonaise intitulée « Relations somatotopiques entre l’activité corticale et les zones réflexes en réflexologie: étude d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle », menée par Tomomi Nakamarua, Naoki Miura, Ai Fukushima et  Ryuta Kawashima conclue qu’il apparait à l’IRM que  « la stimulation réflexologique des zones réflexes du pied correspondant à l’œil, à l’épaule, et l’intestin grêle ont activé non seulement les zones somatosensorielles correspondant au pied, mais également zones somatosensorielles correspondant à l’œil, à l’épaule et à l’intestin grêle ou à des parties du corps voisines »

En 2012, J.PASCHE et A.L. ZINGG, deux étudiantes Suisses en  Bachelor – Filière Physiothérapie ont présenté leur travail de recherche sur « La réflexologie et ses effets sur la douleur, la fatigue et l’anxiété chez les patients souffrant de cancer ». 

Elles ont croisé différentes études, tendant à montrer les bénéfices de  la réflexologie plantaire comme pratique complémentaire dans l’accompagnement des patients atteints de cancer, permettant de réduire de manière significative la douleur, la fatigue, et l’anxiété chez les patients en traitement.

 

Bien sûr, comme toute technique de santé complémentaire,  la réflexologie n’a pas pour vocation ni de diagnostiquer, ni de soigner

Pour Qui? Pour Quoi?

Stress, Douleurs, Fatigue, Anxiété… Les indications de la Réflexologie Plantaire sont multiples

 

Il existe néanmoins des contre indications:

  • 1er Trimestre de la grossesse
  • Phlébite ou Artérite en phase aigüe
  • Inflammation ou Blessure au niveau du pied, Mycose

D’autres situation demandent des précautions  particulières, des séances adaptées, et dans certains cas nécessitent un avis de votre médecin traitant:

  • Troubles dégénératifs ou organiques graves et traitements immunosuppresseurs (Cancer, VIH, Transplantation d'organes...)
  • Pneumopathie et Encombrement bronchique sérieux
  • Risque cardio-vasculaire élevé
  • Personnes sensibles, en phase aigüe d'une maladie (fièvre, etc...)
  • Situation d'hormonodépendance
  • Bébés, jeunes enfants, et femmes enceintes à l'issu du 1er trimestre

Déroulement d'une Séance

Pour commencer, nous ferons un bilan de vitalité rapide, 

afin de définir les besoins présents et les zones à stimuler.

La séance dure entre 1h et 1h15 et se déroule en position semi-allongée, sur une table de massage..

Pour votre confort, il est conseillé le jour de la séance de porter un pantalon ample pour pouvoir le retrousser jusqu’au dessous des genoux sans que celui ci n’enserre la jambe.

J’utilise du beurre de karité, pour ses acides gras, qui nourrissent et assouplissent la peau, mais aussi pour ses vertus apaisantes, protectrices, et cicatrisantes et sa texture crémeuse et enrobante.

Parfois, j’intègre également des huiles essentielles en complément

 

Tarifs

Séance de Réflexologie Plantaire (1h/1h15):

Au cabinet: 45€

A domicile: 55€

Forfait 5 séances: 

Au cabinet :180 € 

A domicile: 220€

L’aspect financier ne doit pas être un frein dans votre cheminement vers la santé. 

N’hésitez pas à me contacter.

Fermer le menu